Secteur agroalimentaire

Secteur agroalimentaire

Le Port de Hamilton constitue une infrastructure critique pour l’industrie agroalimentaire de l’Ontario


Secteur agroalimentaire


Le Port de Hamilton constitue une infrastructure critique pour l’industrie agroalimentaire de l’Ontario. En un peu moins de dix ans, le Port s’est imposé comme un acteur essentiel de l’économie agricole de la région. Cette transition rapide a permis au Port de se transformer, passant ainsi d’un port principalement spécialisé dans l’acier à un port beaucoup plus diversifié. Le secteur agroalimentaire a connu la plus forte croissance.

Au cours des dernières années, la part occupée par les produits agricoles au sein du tonnage total du port a fortement augmenté, passant de 9% (815 000 MT) en 2008 à 20 % (2 millions MT) en 2014.

Le Port de Hamilton accueille trois terminaux d’exportation de céréales qui facilitent l’exportation vers les marchés mondiaux du maïs, du blé et du soja produits en Ontario :

  • Richardson International
  • Parrish & Heimbecker
  • G3

Des producteurs ontariens vendent également du soja et du colza pour trituration par l’intermédiaire de l’installation de trituration des oléagineux de Bunge, située dans le Port de Hamilton, afin qu’ils soient utilisés dans des produits alimentaires canadiens.

Autres installations agroalimentaires dans le Port de Hamilton:

  • Sucrocan (raffinerie de sucre)
  • Arts & Science (brasserie)
  • Vopak (entreposage et distribution d’huiles alimentaires en vrac)
  • Westway Terminals (entreposage et distribution d’huiles alimentaires en vrac)
  • TTL (transport d’huiles alimentaires en vrac)
  • Fluke Transport (entreposage et transport de produits de qualité alimentaire)
  • Sylvite (intrants agricoles)
  • Agrico (intrants agricoles)

Un investissement de plus de 50 M$ en matière d’agroalimentaire a été réalisé au Port de Hamilton en moins d’une décennie. Ces investissements des terminaux s’inscrivent dans la croissance du secteur agroalimentaire à Hamilton, secteur qui génère 1,5 milliard de dollars d’activité économique chaque année.

Les producteurs canadiens assistent à une croissance constante de la demande mondiale pour les produits alimentaires canadiens.

Le Port de Hamilton offre aux exportateurs du secteur agroalimentaire à la fois un emplacement très avantageux et des modes de transport efficients. Le port se situe sur le réseau Grands Lacs – Voie maritime du Saint-Laurent, est desservi par les lignes ferroviaires CN et CP et offre un accès direct par autoroute à la frontière américaine située à proximité.

Environnement
L’APH prend son rôle d’intendant responsable de l’environnement très au sérieux
apprendre encore plus

Communauté
Nouvelles à propos des partenaires communautaires de l’APH.
apprendre encore plus

Bénéfices économiques
L’infrastructure de transport essentielle pour plusieurs industries de l’Ontario.
apprendre encore plus

Laisser un commentaire