Récif Randle

Récif Randle

Le projet d’assainissement des sédiments contaminés du récif Randle, d’un montant de 138,9 M$

Récif Randle

Aperçu du projet :

Le projet d’assainissement des sédiments contaminés du récif Randle, d’un montant de 138,9 M$, vise à remettre en état environ 695 000 m3 de sédiments contaminés dans le Port de Hamilton.

Le coût du projet est partagé équitablement entre le gouvernement fédéral, le gouvernement provincial et les communautés locales comprenant la ville de Hamilton, la ville de Burlington, la région de Halton, U.S. Steel Canada et l’Administration portuaire de Hamilton.

Le projet est géré par le Comité de direction du récif Randle, dirigé par Environnement Canada et composé de représentants des sept organisations participant au financement.

Le 17 juillet 2015, trois contrats ont été attribués afin de passer à l’étape un de la construction. Les voici:

  • Le contrat de construction de l’étape un visant la construction d’une installation de confinement artificielle, où seront placés ultérieurement les sédiments contaminés, a été attribué à McNally Construction Inc. L’installation sera composée de doubles parois de palplanche métallique, et les parois externes pourront être enfoncées jusqu’à 24 mètres sous le fond du port.
  • Le contrat visant la reconstruction d’un mur adjacent du port au niveau du quai 15 de l’Administration portuaire de Hamilton a été attribué à Dean Construction Co. Ltd.
  • Le contrat visant l’offre de services de génie civil pour la supervision de la construction au cours de l’étape un, y compris les préparatifs pour la supervision de la construction et la surveillance de la qualité de l’air et de l’eau pendant les travaux de construction, a été attribué à Riggs Engineering Ltd.

État d’avancement actuel:

  • L’acier nécessaire pour la reconstruction du mur du port au niveau du quai 15 du Port de Hamilton a commencé à arriver sur place, et Dean Construction a débuté les travaux dans l’eau afin de réaliser cette partie de l’étape un du projet.
  • La reconstruction du mur du port est indispensable pour permettre le dragage des sédiments contaminés lors de l’étape deux du projet.

Prochaines étapes:

  • Le projet d’assainissement des sédiments du récif Randle doit normalement comporter trois étapes mises en œuvre sur une période de sept ans, entre 2015 et 2022, pour un montant total de 138,9 M$.
  • L’étape un comprend la construction d’une installation de confinement artificielle dans laquelle seront placés ultérieurement les sédiments contaminés dragués. L’installation sera composée de doubles parois de palplanche métallique, et les parois externes pourront être enfoncées jusqu’à 24 mètres sous le fond du port.
  • Les préparatifs débuteront à l’automne et au début de l’hiver 2015, et le lancement des travaux dans l’eau est prévu au printemps 2016.
  • L’étape deux comprend le dragage des sédiments contaminés de priorité 1 et 2 (les sédiments les plus contaminés) et leur placement dans l’installation de confinement artificielle.  L’étape trois comprend le recouvrement final de l’installation de confinement artificielle, ainsi que le recouvrement sur place des sédiments moins contaminés. Ces contrats seront attribués à une date ultérieure.

L’assainissement du récif Randle constitue la dernière étape importante pour permettre de retirer le Port de Hamilton de la liste des Secteurs préoccupants des Grands Lacs. Le rétablissement de la qualité de l’eau dans le Port de Hamilton aura une incidence positive sur la communauté et l’ensemble de l’écosystème des Grands Lacs.

Pour en savoir sur le projet du récif Randle, consultez le site suivant :  www.randlereef.ca

Environnement
L’APH prend son rôle d’intendant responsable de l’environnement très au sérieux
apprendre encore plus

Communauté
Nouvelles à propos des partenaires communautaires de l’APH.
apprendre encore plus

Bénéfices économiques
L’infrastructure de transport essentielle pour plusieurs industries de l’Ontario.
apprendre encore plus

Comments 1

  1. Pingback: Sept 18, 2016. On my own again. | Zensail

Laisser un commentaire